top of page
Rechercher
  • mmantha-co

17 novembre 2023

Le gouvernement Ford a quelques troupes politiques à réparer pour les habitants du Nord


Ici, dans le Nord, nous faisons tous face à une réalité fondamentale : la distance et les déplacements sont importants dans nos vies. Les déplacements sur la route sont presque une nécessité absolue pour pratiquement tous les résidents du nord à un moment ou à un autre de notre vie, que ce soit pour l’emploi, l’école, le magasinage et même les soins de santé. Parce que cela fait partie intégrante de nos vies, les habitants du nord de l’Ontario comprennent l’importance de l’entretien des routes toute l’année. Nous comprenons que si nous voulons que nos proches rentrent chez eux en toute sécurité lorsqu’ils voyagent, nous devons garder nos routes dans un état de premier ordre toute l’année. Il s’agit notamment de garder nos routes dégagées de la neige et de la glace.

Il ne fait aucun doute que presque tout ce que nous faisons ici dans le nord implique un certain nombre de déplacements sur une route provinciale. En tant que député provincial d’Algoma-Manitoulin, j’en suis très conscient et je passe beaucoup de temps personnellement à faire le suivi des préoccupations au cours de mes voyages. Souvent, les réponses dans l’Assemblée législative ou dans une lettre commencent par me rappeler que des routes sécuritaires sont primordiales pour le gouvernement Ford. Pourtant, je ne peux m’empêcher de penser que si ce qu’ils disent est vrai sur la sécurité étant primordiale, comment peuvent-ils expliquer que les plaintes les plus courantes que mon bureau reçoit des électeurs concernent des préoccupations routières ?

Il semble que la déclaration du gouvernement ne corresponde pas à la réalité.

Un excellent exemple de cela peut être trouvé à Macdonald, Merideth et Aberdeen, le canton d’Echo Bay, à la jonction des autoroutes 638 et 17. Plusieurs fois par an, lors de fortes pluies ou de la fonte printanière, l’accès/sortie est incurvé par les inondations de l’autoroute 17. Et quand je dis des inondations, je veux dire que l’eau monte aussi haut que les jantes d’un pick-up.

Mon bureau a constamment pressé le gouvernement d’agir sur ce problème depuis 2015. Et dernièrement, l’équipe a noté une augmentation significative des plaintes des électeurs à ce sujet.

Comme preuve du problème, mon bureau a partagé plusieurs vidéos prises par des électeurs de ce qui est connu localement comme le lave-auto Echo Bay. Vous devriez voir la pulvérisation colossale lancée par les véhicules qui tentent de le traverser. L’eau pulvérise partout, y compris sur les pare-brise des véhicules, ce qui pose un problème de sécurité. Qui sait à quelle profondeur l’eau est devant vous ou si le terrain de la route a été emporté par les eaux ? Cela pourrait entraîner des accidents graves et évitables.

Le problème, c’est que la plate-forme a coulé année après année, de sorte qu’elle est maintenant en dessous du niveau d’inondation des terres environnantes. Le sol est si mou dans cette zone que lorsqu’ils construisaient la route à 4 voies, l’entreprise de construction aurait perdu un bulldozer entier qui venait de couler en pleine vue.

Mon bureau a de nouveau soulevé la question des inondations au début de septembre de cette année, demandant au gouvernement Ford de s’attaquer à ce problème de sécurité continu et quand les électeurs peuvent s’attendre à ce qu’il soit résolu. Et, n’oubliez pas que nous soulevons cette question depuis 2015.

Malheureusement, le gouvernement a répondu qu’à son avis, il ne s’agit que d’un problème de drainage. Ils prévoient embaucher un ingénieur-conseil pour effectuer une évaluation environnementale. Les données seront utilisées pour produire des solutions de rechange à prendre en considération. « Par conséquent, la date de début la plus rapprochée des travaux de construction est estimée à 2026. »

Cela reflète-t-il une attitude responsable ? La sécurité par-dessus tout, de la part du gouvernement Ford ? Je ne le pense pas. Cette réponse est tout sauf satisfaisante, car elle ne tient absolument pas compte du bien-être des habitants du nord de l’Ontario qui voyagent dans la région transcanadienne.

Un autre exemple du fait que le gouvernement n’a pas pris de mesures pour assurer la bonne réparation de nos routes ici dans le Nord se trouve sur l’autoroute 638 en direction nord de Bruce Mines à travers Rydal Bank et plus à Echo Bay. Le 638 a refait surface il y a quelques années à peine. Malgré cela, la route est déjà criblée de nids-de-poule.

D’après ce que j’ai appris, il semble qu’avant de refaire le revêtement de la 638, la route était en mauvais état. Un entrepreneur a été embauché pour refaire la surface de la route. Toutefois, il semble que l’entrepreneur n’ait pas reçu l’ordre de traiter les dommages initiaux. Les problèmes étaient littéralement pavés. Que se passe-t-il si vous ne réparez pas et n’apprêtez pas un mur avant de le repeindre ? Les problèmes reviennent juste pour vous hanter. Il en va de même si vous ne réparez pas une route avant de la refaire surface.

Je dois également souligner que mon équipe reçoit de nombreuses plaintes dans toute la circonscription. Nous avons entendu des électeurs de tous les coins exprimer leur frustration face au gaspillage de l’argent des contribuables. Ils se plaignent qu’après seulement quelques mois depuis la réparation ; certaines routes ont besoin d’une attention accrue aux mêmes endroits en raison de la fabrication inégale ; des nids-de-poule se formant sur des routes qui ont été refaites d’un bout à l’autre quelques mois plus tôt ; des souches d’arbres de 1 mètre de hauteur le long des routes qui ont été coupées dans la neige profonde de l’hiver qui aurait dû être achevée à l’automne ou au printemps ; pour n’en nommer que quelques-uns.

Comment se fait-il que le gouvernement Ford puisse trouver 8 milliards de dollars ou plus pour construire l’autoroute 413 dans le sud de l’Ontario (dont des études ont montré qu’il ne fera rien pour améliorer les problèmes de circulation), mais il ne peut pas trouver une infime fraction de ce montant pour résoudre les problèmes d’autoroute que les habitants du Nord ont rencontrés pendant des années

Le gouvernement conservateur sait ce qu’il faut dire pour convaincre les électeurs qu’ils se soucient profondément de notre sécurité et de notre bien-être. Mais, quand il est temps de mettre leur argent là où leur bouche est, tout à coup, ce qu’ils disent est juste tout simplement des paroles dénuées de sens et des promesses vides. Ils veulent que les habitants du nord de l’Ontario croient qu’ils nous brisent les tripes, et nous n’avons qu’à attendre notre tour et être patients.

Mais pendant que nous « attendons notre tour », combien de vies seront compromises ou perdues ?

Comme toujours, n’hésitez pas à communiquer avec mon bureau au sujet de ces questions ou de toute autre question provinciale. Vous pouvez joindre mon bureau de circonscription par courriel à mmantha-co@ola.org ou par téléphone sans frais au 1-800-831-1899.

Michael Mantha député/député

Algoma-Manitoulin

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page